Destination santé

Destination santé

MÉDECINE GLOBALE

DESTINATION SANTÉ

Tiphaine Mallégol

18 Juin 2019

Consultant en relations publiques et marketing spécialisé dans les industries médicale et pharmaceutique, Medical Spheres développe un écosystème en ligne à destination de la communauté médicale locale, des patients, des non-initiés et des… touristes !

La Thaïlande est l’une des principales destinations du tourisme médical dans le monde.Avec ses voisins asiatiques, Singapour et l’Inde, elle représente 90 % du marché du tourisme médical en Asie. Depuis plus de 10 ans, elle élabore un plan stratégique visant à élever le niveau du tourisme médical et des services de santé publique afin de se conformer aux normes internationales. Elle compte aujourd’hui le plus grand nombre d’hôpitaux agréés par la Joint Commission International (JCI) dans la région Asie-Pacifique et emploie 29 000 médecins, dont plus de 80 % ont terminé leurs études dans des pays occidentaux. Bangkok compte à elle seule plus de 35 hôpitaux privés 5 étoiles rivalisant avec les établissements privés les plus performants aux États-Unis ou en Europe, à un coût considérablement inférieur. Ce grand marché médical international basé à Bangkok peut tirer parti de l’attention accordée par Thailand Medical News à ce secteur.

Cette plateforme est l’invention du co-fondateur de la start-up Medical Spheres, M. Jakkapong Watcharachaijunta (Neung). Âgé de 37 ans il a débuté dans le domaine du marketing et des relations publiques et a réussi à décrocher son premier diplôme en sciences politiques à l’université Pathumthani tout en travaillant.

Elle englobe l’actualité médicale locale et internationale et réunit sur un seul site plusieurs modules et divers onglets de e-commerce. Un outil intelligent et performant qui remplit un large éventail de fonctions liées à l’industrie : recrutement de personnel médical, forum médical et échange d’informations entre fournisseurs et patients, petites annonces médicales et module de récompenses du personnel médical (permet de voter pour des professionnels de la santé ou des établissements exceptionnels, notamment des médecins, des hôpitaux et des infirmières). Vous pouvez même trouver un module de coaching bien pensé qui aide les médecins et les infirmières à faire face au stress quotidien !

La plateforme start-up autofinancée, au stade du développement, a déjà attiré plus de 850 000 abonnés inscrits, plus de 2 000 requêtes par jour et un pic de 5000 tous les dimanches sur son chat en direct. Singapouriens, Malaisiens, Américains, Australiens, suivis maintenant par les Chinois, les Indiens et le Moyen-Orient… des visiteurs venus du monde entier. Les besoins les plus fréquents sont esthétiques et dentaires et les principales maladies répertoriées des cancers (prostate, sein et côlon).

M. Jakkapong a créé plusieurs sous-onglets du tourisme médical destinés aux étrangers intéressés par les traitements esthétiques, anti-âge et les soins médicaux majeurs. La plateforme de tourisme médical, qui est la première du genre, dispose d’un système de réservation en ligne proposant un menu à la carte grâce auquel les patients peuvent réserver des médecins, des installations, des salles d’opération spécifiques et même leur propre personnel soignant. Permettre aux patients de choisir leurs soins est une étape cruciale pour améliorer le niveau des soins médicaux thaïlandais et attirer de nouveaux clients : « L’industrie médicale mondiale doit prendre conscience que la tendance est désormais centrée sur le patient, qui prend part aux décisions et choisit les options de traitement, et l’outil que je propose n’est qu’un début », a déclaré M. Jakkapong.

À l’avenir, ces services incluront des pays comme les Émirats arabes unis, les États-Unis, l’Australie et d’autres pays asiatiques. Le site contient une base de données complète avec laquelle les visiteurs peuvent rechercher des médecins par spécialité et par région et localiser les pharmacies, les sociétés de fabrication de médicaments, les fournisseurs de matériel médical et les sociétés d’assurance maladie. La plus grande base de données de produits pharmaceutiques, qui inclut même les prix des médicaments dans divers points de vente, est également développée. Le site hébergera un module de crowd- funding médical pour aider à financer les coûts de traitement, la recherche médicale ou les nouvelles entreprises médicales, ou pour financer les coûts de la spécialisation médicale postuniversitaire.

En outre, la plateforme comprend une e-boutique où les utilisateurs peuvent acheter des ensembles d’assurance maladie et des appareils approuvés de haute qualité à des prix compétitifs. Une carte de crédit de marque sera lancée en partenariat avec une grande banque thaïlandaise. Une marque exclusive de packages d’assurance médicale et maladie, souscrite par l’un des plus grands groupes de réassurance au monde, est également en cours de développement. En guise d’alternative à l’assurance maladie, une « carte d’épargne santé » conçue pour les expatriés et pouvant être utilisée dans les hôpitaux participants sera proposée. Par rapport aux tarifs standards, les achats de la carte permettront d’économiser jusqu’à 35% dans les hôpitaux, les cliniques, les pharmacies et les spas.

En termes d’éducation pour la santé, ce nouvel outil organise des séminaires de formation en ligne et hors ligne destinés à la fois aux professionnels de la santé et aux non-spécialistes, et fournit des informations sur des sujets allant de la gestion des maladies à l’optimisation du mode de vie. Il soutiendra le gouvernement thaïlandais dans ses initiatives de prévention de la maladie par l’éducation, le diagnostic précoce et la modification du mode de vie. Le site développe actuellement plus de 37 applications mobiles gratuites destinées à faciliter la gestion de la santé de la population et à réduire les charges qui en résultent pour les soins de santé publics. Ces applications remplissent diverses fonctions, allant de la surveillance du glucose (sucre dans le sang) au conseil destiné pour prévenir la transmission des MST.

D’ici septembre 2019, l’écosystème du site entièrement achevé comportera plus de 265 modules et sous-domaines, avec un total de 46 applications médicales liées au site. Les représentants de divers gouvernements, dont leVietnam, les Émirats arabes unis et le Canada, ont déjà contacté M. Jakkapong afin de développer des plateformes similaires dans leurs pays.Actuellement, il travaille sur 78 nouveaux sites ainsi que sur un éventail de plateformes et d’applications médicales, dont Thailand Cancer Help, en cours de traduction en thaï et mandarin, qui contient l’une des plus importantes collections d’informations actualisées sur le cancer online (420 000 pages !).

Cette brillante équipe dirigée par M.Jakkapong n’est pas seulement spécialisée dans les plateformes médicales en ligne, mais également dans les applications, les logiciels et les plateformes de soins de santé axées sur l’intelligence artificielle. En mai 2019, Media Spheres était non seulement le partenaire média et le sponsor du segment de la santé au «AI for Good Global Summit» parrainé par l’ONU à Genève, mais a aussi révélé de nouveaux projets : une plateforme de neuro- imagerie intelligente pour diagnostiquer entre autres Alzheimer ou encore la démence et… un médecin virtuel basé sur l’IA !

No Comments

Post A Comment