Relais de Chhlong : Voyage dans le temps au bord du fleuve

Relais de Chhlong : Voyage dans le temps au bord du fleuve

DESTINATION CAMBODGE

Voyage dans le temps

au bord du fleuve
Latitudes Team

13 Novembre 2018

Chhlong, un lieu magique à découvrir dans le nord-est du Cambodge.

Même en tenant compte des arbres majestueux, réminiscences de l’antique forêt sacrée de Chhlong, des ravissantes fresques de ses multiples pagodes et de ses maisons coloniales en décrépitude, on a du mal à imaginer que Chhlong fut pendant longtemps un centre d’échanges trépidant.

Située à trente kilomètres au sud de Kratié sur le Mékong, la petite ville assoupie contrôlait autrefois le commerce fluvial en provenance du Laos, du Vietnam et de la Chine. Elle était aussi une importante destination religieuse du bouddhisme theravada : selon l’historien des pagodes cambodgiennes Dominique Guéret, la circonscription comptait vingt-trois temples bouddhiques en activité durant la première moitié du XXème siècle.

Et puis, vous entrez au Relais de Chhlong, rouvert au public depuis quelques mois, vous vous émerveillez de ce joyau architectural serti sur la rive, de ses terrasses dominant les flots immenses, et ce passé formidable semble soudain plausible.

Construite en 1916 pour une riche famille sino-khmère de marchands et agents commerciaux, la magnifique demeure devint par la suite la résidence du gouverneur provincial. Car Chhlong (mot khmer dont l’étymologie reste en débat, renvoyant à un point de traversée du fleuve ou à une variété d’arbre tropical) fut une province à part entière jusque dans les années 1940, quand elle fut incorporée à la plus vaste entité provinciale de Kratié, dont le gouverneur était alors… Lon Nol, devenu ensuite l’acteur du putsch de 1970 fomenté par la CIA qui allait forcer le roi Sihanouk à l’exil et précipiter la montée des Khmers Rouges.

Caroline Nixon, médecin volontaire britannique en Birmanie et Cambodge durant la décennie trouble des années 1990, avait photographié la demeure en déchéance en 2001. Plusieurs propriétaires et de nombreuses tentatives de sauver la belle endormie de la ruine plus tard, le Relais de Chhlong est maintenant rendu à sa gloire passée, et peut-être plus encore.

Lorsque vous admirez le lattis de briques traditionnelles dans les allées (elles viennent d’une briqueterie à quinze kilomètres), la rénovation minutieuse de détails historiques tels que les plafonds décorés, les nouvelles additions comme le restaurant en bois superbement réalisé par des menuisiers du cru ou le bâtiment supplémentaire qui offre six chambres spacieuses alors que l’édifice principal n’abrite que quatre suites avec terrasses privatives, l’intelligence avec laquelle les carreaux de ciment anciens ou les meubles khmers et vietnamiens d’époque ont été récupérés, vous comprenez pourquoi il a fallu des années de travail pour parvenir à l’harmonieuse sérénité que ces lieux dégagent.

www.relaisdechhlong.com

www.facebook.com/lerelaisdechhlong

Related Posts
No Comments

Post A Comment