Mendy m’a dit…

Mendy m’a dit…

KOLOUR IN THE PARK

Mendy m’a dit…

Christophe Chom’s & Antoine Ccht

24 Avril 2018

Forte d’innombrables résidences à Bangkok et d’apparitions régulières à travers la Thaïlande et l’Asie, jouant même désormais à Berlin, Mendy Indigo a tracé son sillon dans le monde de la musique Techno.

Mendy se trouve même désormais à la tête de ses propres événements, comme ses mensuelles DARK & DIRTY au Glow ou Nowhere To Now Here à De Commune.

Faisant monter la pression sur la scène principale avant le set de Nakadia, elle a jeté le samedi soir les bases d’une soirée de folie, avant de répondre aux questions de Latitudes.

Comment s’est passée cette édition de Kolour in the Park ?

C’était probablement le plus gros événement Kolour in the Park et j’ai eu la chance de jouer sur la scène principale pour la première fois. C’était vraiment un honneur de présenter ma musique à un public aussi nombreux. C’est également formidable de voir comment KITP s’est imposé comme un événement incontournable.

Quelle est votre relation avec le festival ?

J’ai assisté à de nombreux événements Kolour en tant que spectatrice et j’ai fait connaissance avec les organisateurs, car ce sont aussi des DJs. Coran, l’un d’entre eux, m’a alors contactée pour jouer à certains des événements Kolour à Bangkok et finalement à la deuxième édition de Kolour in the Park.

Quel âge avez-vous et depuis combien de temps êtes-vous DJ ?

J’ai 28 ans maintenant et j’ai commencé à mixer en 2011. Cependant, je suis sur la scène musicale depuis bien plus longtemps, mais en tant que chanteuse.

Je suppose que vous connaissez Nakadia, qui a joué après vous, pensez-vous qu’elle a ouvert la voie à des DJ femmes comme vous ?

Je connais Nakadia depuis que je suis DJ. Nous sommes de la même ville et je la vois comme une grande sœur. Je la respecte beaucoup pour son travail acharné et le chemin qu’elle a parcouru. Elle est certainement une source d’inspiration pour beaucoup de femmes DJ, y compris moi-même.

Que pensez-vous de la scène de la musique électronique actuelle en Thaïlande, a-t-elle évolué récemment à votre avis ?

La scène électro en Thaïlande s’est beaucoup développée au cours des 5 dernières années.Auparavant, on ne pouvait écouter de la musique électronique que dans des salles de spectacles confidentielles ou lors d’événements ponctuels. Maintenant, nous avons pas mal de clubs qui ne jouent que de la musique électronique. Nous avons désormais aussi beaucoup de festivals de musique avec des artistes internationaux.

Où dans le monde rêvez-vous de jouer un jour ?

Kappa FuturFestival et Time Warp seraient mes festivals de rêve. En ce qui concerne les clubs, Berghain et Robert Johnson.

www.facebook.com/Mendy.Thailand

Related Posts
No Comments

Post A Comment