Les surprises d’Em Riem

Les surprises d’Em Riem

CAMBODGE

Les surprises d’Em Riem

Latitudes Team

25 Février 2019

Artiste aux multiples talents, sans doute le plus célèbre du Cambodge, Em Riem investira en mars la Galerie de l’Institut français, avec une installation promise comme spectaculaire, mystérieuse et poétique.

Formé au design contemporain à l’École des Beaux Arts de Saint-Étienne, puis à l’École des Arts décoratifs de Paris, enseignant dans deux prestigieuses écoles d’art de Phnom Penh, Em Riem s’impose comme l’une des figures centrales de la création cambodgienne et l’un des rares artistes locaux à vivre de son art.

Profondément attaché à son pays et marqué par son histoire, il entame en 2003 une série de peintures liées aux victimes des Khmers rouges. Cette collection fameuse, qu’il continue toujours d’enrichir, est constituée de portraits d’une précision quasi photographique, réalisés notamment à l’acrylique noir sur toile de jute.

Peintre, sculpteur, styliste ou encore créateur de mobilier, Em Riem cultive à merveille l’éclec- tisme. La nature exubérante de sa terre natale, les multiples visages de la société cambodgienne, la vulgarité arrogante des nouveaux riches ou encore la dignité souriante des pauvres gens constituent autant de sujets qui l’inspirent. L’utilisation des matériaux locaux est une composante importante de son œuvre polymorphe qui ne laisse personne indifférent.

À ce jour, le mystère reste entier sur les pièces qui seront présentées à l’Institut français. Cependant nous savons qu’elles ont été spécialement créées pour l’occasion et gageons que le rotin, le bambou ou le bois seront une fois encore sublimés.

Galerie de l’Institut français
#218 rue 184, Phnom Penh
Du 7 au 30 mars

www.institutfrancais-cambodge.com

Related Posts
No Comments

Post A Comment