Akyra, départ plastique

Akyra, départ plastique

CHIANG MAI

Akyra, départ plastique

Catherine Vanesse

5 Decembre 2018

Depuis le mois de juillet, Akyra Manor est le premier hôtel de Chiang Mai à bannir totalement le plastique à usage unique.

Pailles, bouteilles d’eau, shampoing et gel douche, sacs poubelle dans les chambres, laissent place à des bouteilles en verre, des pailles en acier inoxydable, des flacons de shampoings qu’il suffit de remplir, des sacs poubelles en tissus lavables ou des sacs en papier. Même pour leurs séances de shopping, les clients sont invités à mettre à profit les sacs réutilisables de l’hôtel.

« À Chiang Mai, il existe déjà une tendance vers le “no plastic” dans plusieurs restaurants et cafés. Le choix de ne plus utiliser de plastique ne constitue pas seulement une action de communication, mais représente bien une façon d’agir de manière responsable » explique le directeur général d’Akyra, Christophe Gestin.

La Thaïlande fait partie des pays qui rejettent le plus de plastiques dans les océans, avec la Chine, l’Indonésie, les Philippines et le Vietnam. À eux cinq, ils y déversent plus de 4 millions de tonnes de plastiques, soit la moitié des rejets dans les mers du monde, selon l’ONG de référence Ocean Conservancy.

En juin dernier, les décès d’une baleine et d’une tortue à cause d’une trop grande ingestion de plastique ont secoué la toile et suscité l’intérêt des médias locaux et internationaux. Selon l’AFP, au moins 300 animaux marins, dont des baleines, des tortues de mer et des dauphins meurent chaque année dans les eaux thaïlandaises après avoir ingurgité du plastique.

« On constate désormais une prise de conscience mondiale, en particulier en Thaïlande. Nous nous efforçons de sensibiliser le personnel pour qu’ils ne donnent pas de plastique par réflexe. Leur montrer des vidéos comme celle de la tortue qui avait une paille coincée dans le nez leur permet de réaliser les effets néfastes du plastique » ajoute Christophe, « En plus de ne plus utiliser le plastique, nous nous efforçons de nous approvisionner localement pour tous nos produits, que ce soit pour les savons, le chocolat, l’eau… afin de réduire notre empreinte écologique ».

Une initiative qui, on l’espère, inspirera d’autres établissements.

www.theakyra.com/chiangmai

Related Posts
No Comments

Post A Comment